Comment acheter du Bitcoin ?

Acheter du Bitcoin

Le bitcoin est la première monnaie virtuelle lancée sur le marché, crée par Satoshi Nakamoto. Bien que le processus soit encore expérimental, on note une transaction sécurisée et un processus qui s’autorégule automatiquement afin de prévenir les inflations. La monnaie numérique n’est pas régie par les codes de la finance classique. Puisqu’elle est décentralisée, elle n’est affiliée à aucune autorité centrale ni à des pays. Le bitcoin est structuré par un protocole et des logiciels bien définis, qui permettent de miner automatiquement. La valeur de cette monnaie virtuelle ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi il est intéressant d’investir dans ce domaine pour créer de la valeur sur le long terme. Où acheter un bitcoin ? Focus sur les solutions fiables, proposées sur le web.

Acheter du Bitcoin

Il est important de se fier à la réputation du site pour acheter ces bitcoins dans les meilleures conditions. Puisque ce secteur est devenu un terrain de prédilection pour les arnaqueurs, la vigilance est de mise. Ainsi, avant d’effectuer les opérations, il est recommandé de faire un tour sur les forums dédiés comme le site de l’AMF ou investment-scam.com, qui regroupent les témoignages des acheteurs des quatre coins du globe.

Pour éviter les soucis, il est recommandé de faire confiance à des plateformes réputées, établies sur le terrain depuis plusieurs années. Ceux sont généralement des courtiers, des comptoirs ou des bourses qui proposent l’achat de bitcoins, payable en euros, avec un système de payement sécurisé. Binance fait partie des plateformes d’achat réputé, selon les sondages effectués auprès des connaisseurs sur les réseaux sociaux. Ce sont habituellement des bourses, qui affichent le plus grand nombre d’achats de monnaie virtuelle, elles permettent de fructifier ses achats en passant par le trading.

Les courtiers perçoivent des commissions lors de l’achat. Pour économiser les frais, il est conseillé de comparer les tarifs. Il faut toutefois se méfier des sites qui proposent des commissions très basses. Il en est de même pour ceux qui proposent des gains phénoménaux dans la journée. Ils sont pour la plupart des plateformes malveillantes.

Investir dans le bitcoin ou en trading ?

BitcoinLe trading a toujours été une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent investir et fructifier bien dans un délai plus ou moins court. Les hommes d’affaires ont toujours un penchant pour les transactions en bourse qu’ils peuvent prévoir en fonction de diverses indications et des informations à jour.

Depuis sa création, le bitcoin n’a cessé d’augmenter de valeur. Trader les crypto monnaies est devenue populaire chez ceux qui souhaitent gagner des sommes importantes avec un minimum de risque. La spéculation des monnaies virtuelles est influencée par plusieurs facteurs comme les offres, les avis dans les presses, son adaptation dans le circuit bancaire et les évènements planétaires de grande envergure.

Les stratégies à adopter sont similaires aux tradings en bourse traditionnels. Il faut suivre les tendances avant de prendre position, pour assurer la rentabilité de l’opération et minimiser les pertes. Les prises de position courtes, lorsque le cours est en baisse, sont à privilégier puisque le changement de valeurs du bitcoin est assez rapide.

L’achat de bitcoin en place boursière donne lieu à des frais et parfois des restrictions sur son portefeuille, qu’il faudrait prendre en compte.

Quels sont les risques ?

Le bitcoin est l’une des crypto-monnaies les plus célèbres au monde, qui, ces derniers temps, est sur les lèvres de tous les économistes et experts financiers. Les crypto-monnaies en général sont un projet véritablement innovant, qui sont actuellement en constante évolution et changement, et pour lesquelles un avenir très important est prédit.

Investir une partie du capital dans cette crypto-monnaie implique de prendre certains risques. Cela est dû à l’une de ses principales caractéristiques, à savoir sa volatilité. On dit que le bitcoin était une bulle financière, car la plupart des personnes qui y ont investi l’ont fait pour gagner de l’argent. Les investisseurs achetaient du bitcoin, ce qui a fait grimper son prix sans aucun contrôle. Par conséquent, on s’attend à ce qu’au fil du temps, le prix du bitcoin continue de baisser, même s’il peut avoir des hauts comme dans toutes les spéculations.

Quel est l’avenir du bitcoin ?

La question fondamentale qui se pose est la suivante : quel est l’avenir du bitcoin ?

Ce qui ne fait aucun doute, c’est qu’il présente un potentiel incroyable et plusieurs risques à prendre en compte.

Pour cette raison, nous nous penchons sur 6 scénarios qui pourraient se produire concernant l’avenir du bitcoin. Tout cela pourrait survenir dans 10 ans. Bien que tous les cas ne soient évidemment pas aussi probables.

1) Le bitcoin comme monnaie mondiale

Le plus optimiste de tous les scénarios est celui où le bitcoin devient la monnaie mondiale de référence. Dans ce cas, le bitcoin remplacerait le dollar américain comme principale monnaie utilisée par les citoyens, les entreprises et les gouvernements pour la plupart de leurs transactions.

Il est important de noter que cela entraînerait des changements sociaux, économiques et géopolitiques majeurs. Cela rendrait le monde beaucoup plus juste. L’ère des déficits et des dettes publics importants serait révolue. Tous les pays seraient égaux dans leurs échanges internationaux. Et l’épargne commencerait à être prioritaire par rapport à l’endettement.

Acheter du Bitcoin

2) Le bitcoin comme réserve de valeur

Une autre possibilité est que le bitcoin ne parvienne pas à détrôner les principales devises, mais qu’il s’impose comme un actif pouvant être utilisé comme réserve de valeur. Dans ce scénario, les personnes continueraient à utiliser principalement des euros, des dollars, des livres ou des yens.

Les gouvernements et les banques centrales conserveraient leur pouvoir d’augmenter la masse monétaire à leur guise. Cela signifie que les déficits publics se poursuivraient. Et l’inflation continuerait à éroder la valeur de l’épargne et des salaires des travailleurs.

Cependant, les personnes pourraient investir leur argent en bitcoins pour le mettre à l’abri de la dévaluation monétaire. Bien que son prix fluctue continuellement, il ne sera plus aussi volatile. Et la tendance à long terme serait à la hausse. La capitalisation et la liquidité du bitcoin auraient augmenté à tel point que les grandes institutions, y compris les gouvernements, seraient en mesure d’acheter et de vendre de grandes quantités avec peu ou pas de mouvement sur le marché.

Dans ce deuxième scénario, le bitcoin aurait un rôle similaire à celui de l’or aujourd’hui. Il s’agit d’un actif de réserve diversifié, capable de maintenir sa valeur à long terme.
Conséquences pour le prix du bitcoin : très positives. Le prix du bitcoin devrait être multiplié par plusieurs fois pour correspondre au prix mondial de l’or, qui est déjà inférieur à ce que les données historiques suggèrent.

3) Actif spéculatif

Crypto BitcoinDans ce troisième scénario, le bitcoin serait toujours un actif très similaire à ce qu’il est en 2021. Par actif spéculatif, le terme ne signifie pas que c’est mauvais. C’est juste que nous ne savons pas encore comment la situation évoluera à l’avenir.

Même si dix ans semblent être une longue période, les inconnues entourant le bitcoin n’ont peut-être pas été résolues, et nous devrons peut-être attendre encore plus longtemps.

Les changements de réglementation dans les pays, les interdictions, l’adoption par les entreprises et les particuliers, l’état de l’économie mondiale et la politique monétaire, tout cela générerait des nouvelles tant positives que négatives sur l’avenir du bitcoin.

Cette incertitude, avec son potentiel et ses risques, signifierait probablement que la volatilité de son prix resterait très élevée. Il y aurait donc toujours des possibilités de gains importants, mais aussi des pertes si nous intervenons au mauvais moment. Toutefois, la tendance haussière à long terme devrait se maintenir.

4) Le Bitcoin remplacé par une autre crypto-monnaie

Un autre scénario futur pour le bitcoin est qu’il pourrait être remplacé par une autre crypto-monnaie comme « crypto-monnaie de référence ».

Le plus grand avantage du bitcoin est qu’il a été la première crypto-monnaie à être créée, et qu’il a donc été plus largement adopté. Et l’effet de réseau rend très difficile pour une autre crypto-monnaie de la détrôner.

Si le bitcoin devait être remplacé par une autre crypto-monnaie à l’avenir, la nouvelle crypto-monnaie pourrait être une crypto-monnaie qui existe aujourd’hui ou une qui n’a pas encore été créée. Ce qui ne fait aucun doute, par contre, c’est que cette nouvelle technologie améliorera probablement certains des aspects du bitcoin, ce qui en fera le nouveau vainqueur.

Conséquences pour le prix du bitcoin : assez négatives. Le bitcoin continuerait à exister et le marché des crypto-monnaies continuerait probablement à se développer. Mais le bitcoin serait relégué au second plan.

5) Le recours au bitcoin disparaît

L’une des propriétés idéales d’une monnaie de qualité est qu’elle ne peut être dévaluée unilatéralement par quiconque et qu’elle conserve donc sa valeur sur le long terme. C’est pourquoi, historiquement, l’or, et dans une moindre mesure l’argent, ont été utilisés par les individus comme monnaie.

Cependant, nous devons comprendre que l’utilisation de l’or comme monnaie n’a pas été ininterrompue au cours de l’histoire. L’or (monnaie de qualité) a régulièrement alterné avec des monnaies fiduciaires de toutes sortes. De la Grèce antique aux Romains, en passant par la Chine impériale, l’Allemagne de l’entre-deux-guerres et les États-Unis d’après 1971, pratiquement toutes les sociétés ont eu de la monnaie fiduciaire à un moment donné de leur histoire.

La raison pour laquelle les gens sont toujours revenus à l’or est que la valeur des monnaies fiduciaires finit toujours par être nulle à long terme. À un moment donné, la discipline disparaît, et l’on commence à imprimer de l’argent de manière incontrôlée (ou à le créer électroniquement) et il perd toute valeur. Parmi les exemples célèbres, citons l’Allemagne en 1923 ou, plus récemment, le Zimbabwe et le Venezuela.

Mais cela ne signifie pas que de telles catastrophes doivent se produire à court terme. Une monnaie fiduciaire peut parfaitement remplir son rôle pendant plusieurs décennies. Et tant que les choses vont bien, presque personne ne pense qu’il serait préférable de placer ses économies dans l’or plutôt que dans la monnaie fiduciaire. Au bout du compte, tout va bien, et vous touchez des intérêts en plus.

Lorsque les États-Unis ont abandonné le critère de l’or en 1971, l’inflation est devenue incontrôlable et la confiance des Américains dans le dollar a disparu. Entre 1971 et 1980, le prix de l’or a été multiplié par 24, mais entre 1980 et 2000, il a chuté de plus de 65 %.

Pourquoi ? Eh bien, parce qu’en 1980, la Réserve fédérale a augmenté les taux d’intérêt au-delà de 20%. Et si la banque vous accorde un taux d’intérêt de 20 % et que, grâce à cela, l’inflation commence à baisser sensiblement, la possession d’or perd beaucoup de son intérêt.

Et s’il est vrai qu’à long terme, nous savons comment cette expérience monétaire va se terminer, la plupart des personnes n’en ont pas conscience. Et même si c’était le cas, cela pourrait prendre beaucoup de temps. Donc, à court et moyen terme, il est logique de placer notre argent dans une monnaie fiduciaire.

S’il semble impossible que les gouvernements et les autorités monétaires des pays occidentaux puissent changer leur politique actuelle, la vérité est qu’à long terme, tout est possible. Nous ne devons donc pas exclure complètement ce scénario futur pour le bitcoin.

Toutefois, il faut savoir que pour que les taux d’intérêt augmentent, d’autres choses doivent d’abord se produire.

6) Le bitcoin disparaît ou n’est plus pertinent en raison d’interdictions

Enfin, le sixième scénario futur du bitcoin est le plus négatif, tant pour la crypto-monnaie que pour le monde. Nous parlons de presque tous les gouvernements qui interdisent l’utilisation ou la détention de bitcoins, et qui commencent à poursuivre pénalement ceux qui ne respectent pas la loi.

Il est vrai que de nombreuses personnes pensent que le bitcoin est totalement non confiscable, mais cela n’a pas d’importance. Les gouvernements peuvent mettre en place toutes sortes de mesures pour rendre pratiquement impossible l’achat ou la vente de bitcoins. En plus des pénalités potentielles qui peuvent être infligées.

Il est vrai qu’il est probablement encore possible de se rendre dans un pays du tiers monde et d’y utiliser des bitcoins. Toutefois, nous devons être conscients que la plupart des personnes ne le feraient pas. Si le gouvernement annonce des interdictions et des peines de prison, les personnes et les entreprises vont simplement obéir.

Dans un tel scénario, le prix du bitcoin pourrait tomber à presque zéro. Bien que le plus grave ne soit pas la perte de richesse subie par un grand nombre de personnes, mais la perpétuation du système actuel dans lequel un groupe de politiciens et de bureaucrates exerce un pouvoir énorme sur le système économique mondial, afin de bénéficier à certains groupes au détriment de la majorité.

Conséquences pour le prix du bitcoin : extrêmement négatives. Et des conséquences encore pires pour le grand public et la liberté économique.

Conclusion

Calculer un objectif de prix pour le bitcoin est une tâche extrêmement compliquée. On pourrait même dire impossible. Il existe une multitude de variables en jeu, et la situation évolue constamment.

Investir en bitcoin, oui mais avec prudence et en diversifiant vos investissements par exemple : bitcoin, or, argent et biens immobiliers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here