AccueilFinanceAssurance vie : c'est quoi et comment investir ?

Assurance vie : c’est quoi et comment investir ?

L’assurance vie est le placement privilégié des Français. En effet, elle est non seulement un produit de prévoyance, mais c’est aussi un produit d’épargne et un parfait abri fiscal. Cependant, elle est parfois mal comprise par de nombreuses personnes à cause des mauvaises idées reçues. Mais comment investir dans l’assurance vie ? Voici tout ce que vous devez savoir sur ce produit d’assurance.

L’assurance-vie : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance-vie est une offre banacaire d’excellence pour bien récompenser son épargne et pour ne pas payer des impôts sur les intérêts générés. C’est également le meilleur produit d’épargne que votre conseillère bancaire pourra vous suggérer avec le PEA, lorsque vous souhaitez obtenir des revenus financiers non imposés. Contrairement au PEA, l’assurance vie s’ouvre sur différents domaines financiers et peut vous proposer des actions, de l’immobilier et des fonds euros garantis. Ainsi, si vous aviez une disposition d’épargne rassurante, on vous conseille d’investir dans l’assurance vie.

Investir en unités de compte (UC)

L’assurance vie en unités de compte (UC) est une forme d’assurance regroupant des obligations, des immobiliers et des fonds actions, qui vous permettront facilement de mobiliser votre épargne. Cependant, les unités de compte sont un investissement à risque. Il est possible que vous perdiez vos capitaux si vous n’aviez pas prévu les différents paramètres. Par contre, c’est également un investissement qui offre une meilleure espérance de bénéfice à long terme.

Investir en fonds euros

Les fonds euros de l’assurance vie sont gérés par l’assureur. Ils sont investis généralement en obligations d’États européens. Pour investir dans des fonds euros plus mobilisés en immobilier ou en actions, il convient d’opter pour ce type d’assurance vie. En effet, en fonds euro, le capital de votre investissement est totalement garanti. En présence de l’effet cliquet, votre patrimoine progresse rapidement d’année en année.

Investir dans l’allocation libre entre unités de compte et fonds euro, ou gestion pilotée

Pour votre assurance vie, il est possible de faire votre propre allocation en mode gestion libre. En optant pour ce produit, vous pourrez investir totalement votre capital en fonds euros ou déléguer à un conseiller et gestionnaire en mode gestion pilotée. Les unités de compte nécessaire à cette opération dépendent de votre profil et de votre capacité d’épargne. Vous pourrez « arbitrer » dans votre contrat d’assurance vie : céder du fonds euros pour acquérir des UC ou encore vendre des UC pour mobiliser le fonds euro afin de sécuriser vos gains par exemple.

Quels sont les avantages fiscaux de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne très prisé par les Français, notamment en raison de ses nombreux avantages fiscaux. Elle permet à la fois de se constituer un capital, de préparer sa retraite et de transmettre un patrimoine à ses proches dans des conditions avantageuses.

Une imposition réduite sur les intérêts et les plus-values

Les gains générés par votre contrat d’assurance vie peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu ou au prélèvement forfaitaire unique (PFU), selon votre choix. Toutefois, les avantages fiscaux de l’assurance vie permettent une imposition réduite dans certaines situations :

  1. Dégressivité de la taxation : plus la durée du contrat est longue, moins les gains sont taxés. Ainsi, après 8 ans, le taux d’imposition passe de 12,8% à 7,5% (sous certaines conditions).
  2. Abattement annuel : chaque année, vous pouvez effectuer des retraits sans payer d’impôts sur vos gains, à hauteur de 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple marié ou pacsé.
  3. Exonération en cas de vie : si vous choisissez de percevoir un capital ou une rente viagère à l’échéance du contrat, les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu.

La fiscalité avantageuse des contrats en euros et en unités de compte

L’assurance vie permet d’investir dans différents types de supports : les fonds en euros, qui offrent une garantie en capital et une rémunération annuelle, et les unités de compte (UC), dont la valeur fluctue en fonction des marchés financiers. La fiscalité applicable aux gains varie selon le type de support :

  • Fonds en euros : les intérêts sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou à l’impôt sur le revenu, après application d’un abattement proportionnel à la durée du contrat.
  • Unités de compte : les plus-values réalisées lors de la vente des UC sont également soumises au PFU ou à l’impôt sur le revenu, mais bénéficient d’un abattement pour durée de détention.
A lire également :  Faut-il se laisser tenter par la carte de paiement haut de gamme ?

Une transmission du patrimoine facilitée et allégée

En plus d’être un outil d’épargne performant, l’assurance vie est également un moyen privilégié pour transmettre son patrimoine à ses proches dans des conditions fiscales avantageuses. En effet, les capitaux versés aux bénéficiaires en cas de décès de l’assuré sont généralement exonérés de droits de succession, dans la limite des plafonds légaux.

  1. Exonération de droits de succession : les capitaux décès sont versés aux bénéficiaires désignés sans droits de succession à payer, sous certaines conditions et limites.
  2. Abattement spécifique : pour les versements effectués avant 70 ans, un abattement de 152 500 € par bénéficiaire s’applique sur les capitaux décès. Au-delà de cette somme, les bénéficiaires sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 20% jusqu’à 700 000 €, puis à un taux de 31,25% au-delà.
  3. Abattement général : pour les versements effectués après 70 ans, un abattement global de 30 500 € est applicable sur l’ensemble des capitaux décès, quel que soit le nombre de bénéficiaires. Les sommes excédentaires sont soumises aux droits de succession selon le lien de parenté entre l’assuré et le bénéficiaire.

La clause bénéficiaire, un atout pour optimiser la transmission

La clause bénéficiaire permet de désigner librement les personnes qui recevront le capital en cas de décès de l’assuré. Cette souplesse offre la possibilité d’organiser la transmission de son patrimoine selon ses souhaits et de répartir les capitaux entre plusieurs bénéficiaires, en tenant compte des abattements fiscaux applicables.

Une épargne accessible et flexible

L’assurance vie offre une grande souplesse d’utilisation, avec la possibilité d’effectuer des versements libres ou programmés, de réaliser des arbitrages entre les différents supports d’investissement et d’effectuer des retraits à tout moment. De plus, l’épargne accumulée peut être utilisée pour financer divers projets, tels que l’achat d’une résidence principale, la préparation de sa retraite ou le financement des études de ses enfants.

  1. Rachats partiels : vous pouvez effectuer des retraits ponctuels sans clôturer votre contrat, en ne prélevant qu’une partie de l’épargne disponible. Les rachats partiels sont soumis à l’impôt sur les gains, mais bénéficient des abattements annuels et de la dégressivité fiscale selon la durée du contrat.
  2. Rente viagère : à partir d’un certain âge, vous pouvez transformer votre capital en rente viagère, c’est-à-dire percevoir un revenu régulier jusqu’à la fin de votre vie. La rente est imposable, mais partiellement exonérée selon votre âge au moment de la conversion.
  3. Avances : il est également possible de solliciter une avance auprès de l’assureur, qui vous prête une partie de votre épargne sans impacter les performances de votre contrat. Les avances doivent être remboursées avec intérêts, mais ne sont pas soumises à la fiscalité des rachats.

Tous les avantages fiscaux de l’assurance vie en font un outil d’épargne et de transmission particulièrement attractif pour les épargnants. Il est toutefois essentiel de bien choisir son contrat et ses supports d’investissement, en fonction de ses objectifs et de son profil de risque, afin de profiter pleinement de ces bénéfices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles