AccueilAssuranceFissure carrelage et assurance habitation : comment êtes-vous protégé ?

Fissure carrelage et assurance habitation : comment êtes-vous protégé ?

Il n’est pas rare de constater des fissures sur le carrelage d’une maison, que ce soit à cause de malfaçons lors de la pose ou en raison de mouvements de terrain. Lorsque cela se produit, il est légitime de se demander si votre assurance habitation prend en charge ces dégâts.

Les causes possibles des fissures dans le carrelage

Avant de savoir si votre assurance habitation couvre les fissures, il est important d’identifier les raisons pour lesquelles celles-ci apparaissent :

  • Malfaçon lors de la pose du carrelage : Un travail mal réalisé lors de l’installation du carrelage peut causer des fissurations. Cela peut être dû à une mauvaise préparation du support, un mortier-colle de mauvaise qualité ou encore un jointoiement inadapté.
  • Changement de température : Les variations de température peuvent également provoquer l’apparition de fissures. En effet, le carrelage est un matériau peu élastique et peut subir des tensions lorsqu’il est soumis à des changements brusques de température.
  • Mouvements de terrain : Les glissements de terrain, les affaissements ou les tassements du sol peuvent entraîner des dégâts au niveau de votre carrelage. Ces phénomènes sont généralement liés à la nature du sol, aux problèmes d’assainissement ou encore aux travaux réalisés à proximité de votre habitation.
  • Vétusté du carrelage : Enfin, avec le temps, le carrelage peut être amené à se fissurer naturellement en raison de son vieillissement.

La prise en charge par l’assurance habitation

Pour savoir si votre assurance habitation prend en charge les dégâts causés par les fissures dans le carrelage, il convient de consulter votre contrat et les garanties souscrites. De manière générale, voici comment fonctionne la prise en charge selon les causes évoquées précédemment :

Malfaçon lors de la pose du carrelage

Lorsque les fissures sont dues à des malfaçons lors de la pose du carrelage, c’est la garantie décennale du professionnel qui a réalisé les travaux qui est engagée. Cette garantie couvre pendant 10 ans les désordres compromettant la solidité de l’ouvrage ou le rendant impropre à sa destination, comme des fissures importantes dans le carrelage. Pour bénéficier de cette indemnisation, il est nécessaire de procéder à une expertise contradictoire entre le constructeur et vous-même.

Changement de température et mouvements de terrain

Si les fissures sont provoquées par des changements de température ou des mouvements de terrain, votre assurance habitation peut intervenir si vous avez souscrit une garantie spécifique. Il s’agit généralement de la garantie « catastrophes naturelles » qui couvre les dommages causés par ces phénomènes. Toutefois, cette garantie est soumise à des conditions particulières et ne s’applique que si un arrêté interministériel constate l’état de catastrophe naturelle dans votre commune.

A lire également :  Comment fonctionne l'assurance emprunteur ?

Vétusté du carrelage

En cas de fissures dues à la vétusté du carrelage, il est peu probable que votre assurance habitation intervienne. En effet, les assurances considèrent le plus souvent que l’entretien du bien immobilier incombe au propriétaire et qu’il doit donc assumer seul les conséquences d’une mauvaise conservation de son bien.

Les démarches à effectuer en cas de fissures dans le carrelage

Si vous constatez l’apparition de fissures dans votre carrelage et souhaitez faire jouer votre assurance, voici les étapes à suivre :

  1. Contactez votre assureur : Informez-le rapidement de la situation et fournissez-lui toutes les informations nécessaires pour évaluer si votre contrat d’assurance couvre ce type de sinistre.
  2. Effectuez un constat : Prenez des photos des fissures et notez tous les détails qui pourraient aider votre assureur à comprendre l’origine du problème (date d’apparition des fissures, évolution, etc.).
  3. Faites évaluer les dégâts : Si nécessaire, faites appel à un expert pour déterminer la cause des fissures et estimer le coût des réparations.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre assureur pour obtenir des informations complémentaires ou des conseils personnalisés selon votre situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles